art de vivre

Les fruits et légumes les plus productifs à cultiver en pots

16 juin 2017

crédit photo: archzine.fr

Pour moi, le jardinage c’est thérapeutique, mon Dieu que je me sens bien les deux mains dans la terre. Je ne connais pas meilleur sentiment que celui d’accomplissement que j’éprouve devant le fruit de mon travail après une dure journée de labeur ou de plus savoureux goût que celui du fruit dans lequel on mord quelques secondes après l’avoir cueilli? Par-dessus tout cela, il fait tellement bon vivre dans un environnement riche en verdure.

C’est dans ce dernier ordre d’idée que j’ai voulu m’investir dans la culture de plantes extérieures pour la petite cour qu’Alex et moi avions pour la toute première fois. Il était impensable pour Alex de donner temps et amour à quelque chose qu’il ne pourrait pas manger en fin de compte. J’ai alors, dans un premier temps, été inquiète pour l’avenir de notre chien, Bruno. Avait-il l’intention de le manger après lui avoir donné autant de temps & d’amour? Une fois cette inquiétude passée, je me suis mise à la recherche de fruits et légumes que je pourrais faire pousser en pot étant donné qu’on n’avait pas vraiment accès à de la terre dans la cour. Au fil des années, on a vraiment pris goût à la culture en pot. Particulièrement parce que c’est plus simple au niveau des besoins de tous et chacun. Je peux placer les plantes individuellement en fonction de leur besoin en lumière et les arroser en fonction de leur besoin respectif. J’ai donc pensé te partager une liste de nos plus grands succès en matière de végétaux comestibles en pots.

Tomate

Pour bien pousser en pot, elle aura besoin d’un contenant assez large et profond. La grosseur du pot dépend ultimement de la variété choisie, mais on suggère un récipient d’au moins 30 cm de profondeur et tout aussi large. Il est important de ne mettre qu’un plant par pot. La tomate nécessite une bonne dose de soleil (5 – 6 heures par jour minimum), beaucoup d’engrais au début comme en cours d’été & d’un arrosage régulier (dès que la terre s’assèche). Il est primordial de tutorer le plant de tomate, certaines variétés peuvent grimper jusqu’à deux mètres. Même la tomate cerise aura besoin d’un cercle de tuteurage ou des bâtons. Il est préférable de l’installer au début même si la plante n’en a pas encore besoin, sans quoi on casse des branches en l’installant. La récolte a lieu en été et à l’automne.

Truc de pro
Je te conseille de planter du basilic à la base du plant de tomate. Ça ajoute de la saveur aux tomates.

crédit photo: whinnypoo.com

Laitue

Les racines plutôt courtes de la laitue en font un candidat idéal pour la culture en pot. Il faut prioriser un contenant plus large que profond. La laitue apprécie un arrosage régulier et un plein soleil, pour plus d’informations à propos de la culture de la laitue, c’est par ici. 

Concombre

Pour la culture du concombre, tu auras besoin d’un grand pot. Bien que le concombre soit généralement rampant, il pousse très bien sur un treillage. Il aura également besoin d’un arrosage régulier (dès que la terre s’assèche)

Courgette

C’est sans doute le plus productif du jardin. À moins que tu aies l’intention de fournir tout le quartier en zucchinis, je te suggère d’en planter qu’un seul plant. Comme tout ce qui est gorgé d’eau, elle aura besoin d’un bon arrosage. Comme pour le concombre, tu sauveras beaucoup de place sur le balcon en le faisant pousser verticalement.

njuskalo.hr

Poivron et piments

Pour la culture du poivron, tu auras besoin d’un pot d’au moins 30 cm de profondeur. Celui-ci aura besoin d’un arrosage régulier & d’un soleil intense.

Épinard

Pour les faire pousser, tu auras besoin d’un contenant plus large que profond. Les épinards apprécieront un peu d’ombre & un sol humide.

usefuldiy.com

Pomme de terre

En cultivant la pomme de terre en pot, tu sauveras énormément d’espace. J’ai trouvé cette technique, ou l’on plante les patates dans un pot troué déposé dans un pot de jardinage standard. Tu peux t’en fabriquer un sur mesure à l’aide de deux pots de plastique. On peut aussi utiliser un panier pour vêtement de plastique qu’on peut facilement trouver en magasin à grande surface.

Menthe

La menthe pousse à une vitesse incroyable. En la plantant en pots tu retrouveras rapidement un pot bien rempli de magnifiques feuilles vertes. J’adore avoir des plants de menthe à la maison, car ça me permet d’avoir ce qu’il faut pour me concocter un mojito tout l’été et je le fais sécher à l’automne pour m’en faire des infusions tout l’hiver. Il est important de savoir que c’est vivace et qu’elle est presque qu’envahissante. C’est pourquoi il faut que ce soit contrôlé. Si le plant est bien protégé pendant l’hiver, il pourra repousser l’année suivante. Par contre, en pot il y a un plus grand risque de gel des racines que lorsque le plant est en pleine terre.

crédit photo: Danielle de Lange via flickr.com

fines herbes

Le fameux bac de fines herbes et les tomates sont sans contredit les rois de la culture en pot. Ils sont partout une fois la neige fondue, en centre jardinier, à l’épicerie et dans les magasins à grande surface. C’est sans doute parce qu’ils sont simples à entretenir & qu’on aime les utiliser en cuisine qu’ils sont aussi populaires. J’adore mélanger plusieurs variétés de fines herbes dans mes bacs, n’hésite pas à sortir un peu des sentiers battus. Par exemple, Isabelle me disait y mettre des pensées qui produiront de belles fleurs pour ses salades. Elle y met aussi des tagètes qui sont plutôt ordinaires, mais qui éloignent les insectes par leur odeur assez intense. La composition de son bac pourrait donc ressembler à ceci :
Ciboulette, tagetes, basilic, pensée, origan tagetes.

 

Si tu comptes te lancer dans la culture de légume en pot, voici quelques lignes directrices.

1- Il est important que l’eau puisse s’égoutter du contenant. Si ton pot n’a pas de trous, tu peux toujours en faire à l’aide d’une perceuse. Si ce n’est pas possible, tu peux toujours mettre une couche de gravier au fond du contenant qui servira à accueillir l’eau en trop.
2- La terre sèche généralement plus vite en pot que lorsque les plantes sont directement dans la terre.
3- Il est possible de mélanger plusieurs variétés de plantes dans un même pot. Il suffit alors de s’assurer qu’elles ont des besoins semblables et que le pot est assez grand pour qu’elles aient tout l’espace dont elles ont besoin.
4- Il y a une tonne de contenants dans lesquels tu peux cultiver. Ça peut être de simples pots de plastique ou des bacs de bois. J’ai découvert les smart pots il y a quelques années, et je les trouve géniaux. Ce sont des contenants de géotextile extrêmement durables et ils sont disponibles dans plusieurs formats.

 crédit photo: attainable-sustainable.net

Finalement, il n’y a aucune raison de ne pas cultiver à la maison. Il est possible de produire de bonnes quantités de fruits & légumes dans des pots lorsque l’on n’a pas beaucoup d’espace, quand on n’a pas accès à un jardin en terre ou encore quand la terre est contaminée. Il suffit de bien choisir en fonction de l’espace qu’on a, de l’ensoleillement & du temps qu’on est prêt à consacrer à notre jardin. Ne te gêne surtout pas pour partager fièrement tes plus grands succès de jardinier du dimanche sur Instagram en utilisant le #mesbagatelles.

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply